http://www.lesoir.be
Le Quiz de la semaine - Participez maintenant, et gagnez des prix!
samedi 1 novembre 2014
Recherche :
Dans :
   
7/10
Votes du public
Voter pour ce cd :
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Cloclo (bande originale du film)
  • Genre :
    CHANSON FRANÇAISE / POP
  • Artiste :
    Claude François
L'avis du Soir

Jérémie Renier, un Cloclo époustouflant : notre critique du film.

Julien Rappeneau, le scénariste et dialoguiste de "Cloclo" : "Dès le départ, on avait envie avec Florent de faire un film où la musique aurait vraiment sa place. J'ai beaucoup écrit en écoutant l'intégrale de Claude François, plus de 300 chansons je crois. C'était aussi un bon moyen d'appréhender le personnage et de trouver le tempo du film. Mes voisins ont dû croire que l'immeuble était brutalement occupé par un fan monomaniaque de Cloclo ! (rires) Donc, dès l'écriture du script, le choix des chansons, la façon dont elles accompagneraient telle ou telle scène étaient indiqués. Il s'agissait de choisir des titres en fonction soit de leur importance dans la carrière du chanteur, soit parce qu'ils exprimaient des sentiments ou racontaient des choses qui servaient la narration."

Les tubes ont été réarrangés pour les besoins du film de Florent-Emilio Siri, mais c'est bien la voix de Claude François qu'on entend. A chaque chanson son histoire.


"17 ans"
Claude a 17 ans quand, avec sa famille, il est expulsé d'Egypte suite à la nationalisation du canal de Suez par Nasser. L'installation a lieu à Monaco. Le père tombe en dépression et meurt en 1961. Cette chanson, très autobiographique, le ramène à ses 17 ans, au Lycée français du Caire, quand, déjà, il se sentait différent.


"Cette année-là"
C'est en 1976 que Cloclo publie cette chanson le ramenant à 1962, l'année de ses débuts fulgurants avec "Belles belles belles". Il s'agit d'une reprise du tube de Frankie Valli & The Four Seasons, "December, 1963 (Oh, what a night)", sorti en 1975. Les paroles en français ont été écrites par Eddy Marnay. En 2000, Yannick en a refait un tube sous le titre "Ces soirées-là".


"Je sais"
Claude publie en 1964 cette chanson dépressive où il nous dit qu'il va mal. Il a lui-même écrit les paroles sur une musique composée par ses soins avec Gérard Gustin. Le scopitone en noir et blanc nous le montre très triste sur un pont de Paris... dont heureusement, il ne s'est pas jeté.


"Respect"
Non, non, Cloclo n'a pas repris ce chef-d'oeuvre signé en 1965 par Otis Redding (également immortalisé par Aretha Franklin deux ans plus tard), mais il en était fan, tout comme Johnny. Une scène du film nous rappelle l'Olympia du 21 mars 1967 du chanteur américain, décédé en décembre de la même année.


"L'amour c'est comme ça"
Cette chanson se retrouvera en 1973 sur l'album "Je viens dîner ce soir". Il s'agit de la traduction de la chanson "I can't help myself (Sugar Pie, Honey Bunch)" des Four Tops, parue chez Motown en 1965. Elle est signée par le fameux trio de producteurs Holland-Dozier-Holland.


"Reste"
C'est Jacques Plante, en face B de l'EP "Eloïse" paru en décembre 1968, qui a adapté en français cette chanson de Frankie Valli & The Four Seasons, "Beggin", écrite par Farina & Guido. Elle-même reprise en 2007 par Madcon.


"Comme d'habitude"
L'histoire est célèbre : en 1967, il compose, avec Jacques Revaux, et écrit, avec Gilles Thibaut, ce titre inspiré par sa rupture avec France Gall. Une première version avait été refusée par Michel Sardou, qui la chantera plus tard. L'adaptation anglaise par Paul Anka, sous le titre "My Way", a été reprise par Frank Sinatra, Elvis Presley, Nina Simone, Sid Vicious, etc.


"Belinda"
L'original de cette chanson parue en 1972 sur l'album "Le lundi au soleil" s'intitule "Miss Belinda", créé par Boulevard (Des Parton en est l'auteur). Le fidèle Eddy Marnay en a écrit l'adaptation française, mais Cloclo a également enregistré la version anglaise, rarissime sur le web.


"Think"
Là, non, ce n'est pas Cloclo mais bien James Brown qui a repris cet hymne féministe chanté par Aretha Franklin en 1968 (une compo de Franklin & Ted White) et repris, par elle-même, dans le film "Blues Brothers" de John Landis.


"Le lundi au soleil"
Elle ouvre en 1972 l'album du même nom. La musique a été composée par Patrick Juvet dont il appréciait le succès "La musica", et les paroles co-écrites par Frank Thomas et Jean-Michel Rivat. Cette chanson figure dans la liste des cinq chansons de Cloclo préférées des Français. En 1977, Claude François sortira une version anglaise de ce titre, intitulée "Monday Morning Again" (paroles de Norman Newell).


"Le mal aimé"
Encore une adaptation française d'Eddy Marnay. L'original s'appelait "Daydreamer", par David Cassidy, une chanson écrite et composée par Terry Dempsey. Publiée en 1974, elle fut un nouveau grand succès de Cloclo qui a toujours très bien chanté le désespoir.


"Soudain il ne reste qu'une chanson"
Si elle ne s'était trouvé en 1975 en face B du 45-tours "Toi et moi contre le monde entier", cette chanson aurait sans doute eu un plus grand succès encore. Il s'agit de l'adaptation par Jean-Michel Rivat du "I'll be around" des Spinners.


"I'm your boogie man"
KC & The Sunshine Band, bien sûr. Mais que fait là cette chanson de 1976 ? Pour le savoir, il faut aller voir "Cloclo"...


"Magnolias for ever"
Sortie sur l'album du même nom en décembre 1977 et en 45-tours le mois suivant, cette chanson composée par Jean-Pierre Bourtayre est une perle écrite par Etienne Roda-Gil, l'anar espagnol révélé par Julien Clerc en 1968 et à qui Cloclo a demandé de lui écrire des textes pour faire taire les critiques.


"Alexandrie Alexandra"
Idem pour cette chanson, sortie en décembre 1977, qui aura un succès énorme au lendemain du décès du chanteur le 11 mars 1978. Roda-Gil fait ici allusion à l'enfance égyptienne de Cloclo. Le "ah" guttural de la chanson deviendra aussi célèbre que sa chorégraphie.

THIERRY COLJON

Notre dossier "Cloclo" :
- La bande annonce.
- Les photos du film.
- Claude François / Jérémie Renier, une ressemblance sidérante : photos croisées.
- Jérémie Renier nous parle de son rôle en vidéo.
- Les maquilleuses de "Cloclo" dévoilent leurs petits secrets.
 
(édition du 07/03/2012)
Votre avis

Agenda
Où ?
Quand ?
Quoi ?
Le mad vous aide à trouver vos spectacles, concerts, epositions, galeries, etc. En partenariat avec NetEvents
 
+ Ajouter mon événement...
En partenariat avec Netevents.be
 
 
Facebook
 
Newsletter
Retrouvez chaque mercredi
l'essentiel de l'actualité culturelle:
Si vous souhaitez vous désinscrire, cliquez ici
 
Bandes annonces
Prochainement...
 
© Rossel & Cie. S.A. - lesoir.be - Bruxelles 2014
"Ce site est protégé par le droit d'auteur, tous droits réservés." *
Informations légales
* Toute reproduction et/ou rediffusion de contenu par quelque moyen que ce soit doit faire l'objet d'une autorisation spécifique auprès de Copiepresse au 02/558.97.80 ou via info@copiepresse.be . Sont toutefois autorisés la reproduction et l'agrégation des contenus de Flux RSS ou Widget, limitées à un usage privé, individuel et non commercial, ou un lien vers la page d'accueil. Plus d'infos : www.copiepresse.be " Pour toute autre question ou information, contactez lesoir.bea.